menu

valerie servant

une histoire

A 10 ans on lui offre son premier appareil photo, un Polaroïd, avec lequel elle va attraper tout ce qui la touche, la fait vibrer, ses amis, la nature dans laquelle elle grandit, chevaux, ruisseaux, arbres, paysages.... Vient le temps des études, à Paris, elle choisit les Arts Plastiques, où elle initiera et affinera tant son regard que son esprit via l'ethnologie en art africain ou comment créer du beau et du signifiant avec les éléments disponibles au quotidien, de modestes moyens. Mais aussi la photographie avec Paul Armand Gette artiste et professeur. Enfin l'esthétique où elle se concentrera plus particulièrement sur l'étude de l'abstraction géométrique et les théories du néo plasticisme de Piet Mondrian... Encore aujourd'hui, il est celui qui nourrit sa pensée. Cependant elle veut voir jusqu'où et comment elle peut appliquer ce savoir, comment rendre tout cela accessible à tous... Vient sa vie professionnelle, retour à la photo, devenue en 1990 directrice de casting, spécialisée en casting de rue, elle va utiliser ses yeux pour regarder "les gens", voir leur beauté, la retranscrire dans l'instantané, la spontanéité, grâce, une fois encore, à son vieil ami le Polaroïd. Ainsi, elle découvrira et fera découvrir au sein de la mode, des personnalités, des personnes à la beauté originale, de caractère, ceci pour de nombreux créateurs, magazines, photographes. Simultanément, elle est se consacre aussi au stylisme photo, afin de travailler directement avec les photographes qui la choisissent autant qu'elle les choisit, et, pour la presse, la liste des magazines où elle a signé est longue... Toutes ces collaborations, ces années d'échanges et de réalisations communes sont pour elle la continuité de son "apprentissage", son initiation, son étude quant aux messages et aux differentes façons de le diffuser. Voir au plus près ce que nous disons en images, pourquoi, comment et à qui.
Parallèlement, elle acquiert un appareil photo numérique, pour avoir photographié tant de personnes dans la rue, en soirées, en situation, elle comprend vite la nécessité d'avoir son appareil photo avec elle, à chaque instant, car il y a toujours quelque chose à voir et à montrer... Si ce n'est des gens, alors ce sera un lieu, elle est dans le populaire et le spontané, elle veut saisir l'instant, l'émotion, la beauté et les messages qu'elle voit partout et les transmettre. Elle travaille ses cadrages et sa composition avec une précision quasi-religieuse, le rapport qu'elle a avec ses modèles rend la vie qu'elle capture. Et quand elle fait des photos de mode, alors elles doivent elles aussi être chargées d'émotion, raconter une histoire. La finalité de son travail photographique est de montrer à tous que la beauté, l'émotion, le discours sont en nous et partout, chaque jour. Que nous y avons tous accès et que nous y avons tous droit. Que pour cela il nous faut simplement ignorer "les diktats" et faire appel à notre instinct, à notre "moi". Inciter nos yeux à mieux regarder pour mieux voir. Ouvrir l'oeil, faire le focus sur le détail qui est là devant nous et que souvent nous ignorons car noyé dans l'ensemble. C'est là affaire de cadrage, le cadrage permet de voir, ce que "je veux voir". On dit d'elle qu'elle amène poésie et spiritualité autant dans les petits riens graphiques ou colorés qui nous entourent, que dans les personnes ou le monde qui la balade. Photos d'objets, de lieux, ou portraits de caractère, elle montre et confronte, tout cela avec humour, féminité et sauvagerie, délicatesse et vérité tranchée.

des noms

Marisa Berenson
Chic Art Fair
Pierre Cialdella
Discrimi-NON
Pierre Ferrari
Mats Haglund
L'Hotel Particulier Montmartre
Huge magazine
Galerie Itinérrance
André Magnin

Ninja magazine
Noot bijoux
Popeye magazine
Jérôme Pouzet
Morgane Rousseau
Galerie la Vitrine (Arles)
Mihara Yasuhiro
Designers Against Aids
Beauty Without Irony, 1rst Decade

photo graphie

Contact

VALERIE SERVANT

TELEPHONE

+ 33 (0)6 09 06 62 07











site réalisé par Piotr Media