LIEUX DE VIE: L’ EHPAD de L’Arribet

Florie Hauvette décoratrice d’intérieur de Maylis Décoration à Pau, me disait à quel point le projet de rénovation de l’EHPAD « L’Arribet » avait été pour elle, et Eric Dhôtel de Dhôtel-Loup Architectes, un projet enthousiasmant. Parce qu’en effet, on se fait souvent une bien triste idée des EHPAD, ces établissements auxquels on confie nos anciens parce que leur corps, ou leur esprit, commencent à être marqué du poids de la vie. On s’imagine de mornes lieux, aussi grisonnants que les cheveux de nos aïeux, ternes comme un jour sans soleil… On s’imagine encore que là, on ne fait que recevoir des soins, manger et dormir, à heures fixes, comme si il ne restait de vie ici qu’une maussade routine… Et pourtant, c’est bien tout le contraire de cela que l’on trouve aujourd’hui à l’EHPAD « L’Arribet » d’Arzacq-Arraziguet ! Parce qu’il y a de la joie de vivre ici, les murs, le mobilier, les luminaires, tout ce qu’à créé et apporté Maylis décoration, est venu en écho de la bienveillance et la bonne humeur du personnel, et des résidents. Comme autour du bar où ces messieurs et dames se réunissent pour l’apéro, chantent et se racontent leurs drôles d’histoires, planifient joyeusement leurs prochaines excursions et soirées à thèmes parfois. Ce bar où ils peuvent aussi prendre leurs repas s’ils le souhaitent. Pour cela, dans sa conception, Florie Hauvette a prévu, en plus des assises hautes, des tablettes qui se relèvent à destination des résidents à mobilité réduite qui souhaitent déjeuner là. La salle de restauration est aussi un lieu de rendez-vous pour les résidents, ou chacun choisit de s’assoir où il veut et avec qui il veut, un peu comme au restaurant, autour de tables rondes accueillant 2 à 4 personnes, selon qu’on soit un couple d’amoureux ou une bande de copains ! Les papiers peints des cloisons reproduisent les vieilles pierres des maisons béarnaises, des horloges et affiches alimentaires rétros viennent rythmer les murs peints d’une teinte bleu jade, et le sol évoque un parquet de grange, le tout forme un ensemble à l’atmosphère chaleureuse et convivale. Et puis il y a les espaces d’accueil, de détente et convivialité. A l’accueil, c’est dans des fauteuils aux couleurs acidulés que les résidents peuvent recevoir leurs appels, espace où la décoratrice a fait un véritable travail de recherche de photos anciennes et de pages de journaux d’Arzacq, les réunissant en une compostion graphique pour créer un papier peint sur mesure, qui se reflète dans un miroir de type industriel. Pour les moments de détentes et de convivialité, là aussi Maylis Décocration a privilégié d’animer les lieux par une association d’assises colorées et de mobilier industriel, mariant les différentes couleurs des sofas au bois brut d’une bibliothèque et au métal patiné d’une console agrémentée d’objets de décoration. Aux murs un florilège de cadres présente tant des photos en noir et blanc, que des illustrations typographiques porteuses de bons mots, qui finissent de personnaliser et d’égayer l’endroit. L’EHPAD « L’Arribet » est un lieu d’accueil médicalisé certes mais c’est aussi un lieu de vie, et c’est le pari réussi de Maylis décoration que d’avoir fait des espaces qui lui ont été confiés, des pièces à vivre où l’on se sent bien.

https://www.maylisdecoration.com

https://www.dhotel-loup-architecte.fr

http://www.larribet.fr/accueil-en-etablissement/ehpad/