PORTRAIT : Des hommes et leurs arts

Photos 1 & 2 – Tobias Elijah Morgan – Cineaste et Photographe

Tobias Elijah Morgan est un réalisateur de cinéma. Il est le fondateur et producteur du MUBI Garage, un site internet de projection de film indépendant et vidéo à la demande pour les cinéastes émergents. Il a également fondé et dirigé Ciné International Foundation, organisation de lutte pour les droits de l’homme dans le domaine de la cinématographie. Parallèlement il est aussi un musicien et un photographe de talent.

http://nowekino.com

http://photr.tumblr.com

Photos 3 & 4 – Bertrand – DJ Sweet aka Boris

Après ses premiers montages sonores sur bande magnétique et ses premières K7mixées, DJ Sweet découvre le mix sur platines vinyles fin des années 80. Parcourant la scène électro naissante et les premières raves parisiennes, il se retrouve à la croisée de toutes les musiques électroniques du début des années 90, fréquentant aussi bien les Sound System Reggae que les Fêtes Trance, les Soirées Jungle ou les House Party, avec pour seul maître mot : la qualité des sons et des ambiances. C’est donc tout naturellement qu’il commence à organiser des soirées dans divers endroits de la capitale. Il mixe dès lors dans la plupart des clubs parisiens (Rex Club, Queen, Batofar, Nouveau Casino etc.) ou il distille un son groovy, deep et mental qui invite les auditeurs à un voyage sonore. Sa devise: « Free your mind and your ass will follow”. Il rencontre ensuite le label Pro-Zak Trax et mixe dans les soirées et évènements qu’ils organisent sur la scène parisienne. Parallèlement il sonorise des défilés de mode et événements (Kenzo, Volkswagen, Diesel etc), fait de l’illustration sonore et réalise des compilations musicales pour des marques (Marlboro Classics par exemple). En 2010 il rejoint le groupe QUE PASA, apporte sa touche électro, sa vision artistique et crée le personnage de Boris.

http://professoroz.com/quepasa

https://www.facebook.com/que.pasa

Photos 5 & 6 – Gleb Kosorukov – Photographe

Gleb Kosorukov est né dans une ville close, un centre scientifique secret dédié à la recherche nucléaire stratégique dans l’Oural en Russie. Après avoir terminé ses études de physique nucléaire à l’Université de Moscou, il travaille comme reporter pour The New York Times et The Guardian, couvrant la période de transition en Russie. En 2000 il s’installe à Paris où il rédige des éditos de mode pour des revues telles qu’ID Magazine et Vogue Russie, entres autres. Depuis 2011 il se dédie entièrement à des projets d’art numérique et documentaire.

http://www.glebkosorukov.com