Parcours


 

A 10 ans on m’offre mon premier appareil photo, un Polaroid avec lequel j’attrape tout ce qui me touche, mes amis, la nature dans laquelle je grandis, la faune, la flore…

Puis vient le temps des études, je poursuis mon parcours à Paris, je choisis les Arts Plastiques à Saint Charles, école des Arts de la Sorbonne, où j’affine mon regard et mon esprit avec la photographie enseignée par l’artiste Paul-Armand Gette, et l’esthétique, plus particulièrement l’abstraction géométrique et les théories du Néo-plasticisme de Piet Mondrian… Ma licence obtenue, je veux pouvoir appliquer ce savoir au quotidien, je veux le rendre accessible et utile au plus grand nombre, et avec toujours à l’esprit Piet Mondrian qui est resté celui qui nourrit ma pensée, mon approche de l’humain, la vie, le monde.

Vient ma vie professionnelle, devenue en 1990 directrice de casting, spécialisée en casting de rue, je vais regarder « les gens », voir leur beauté, la retranscrire dans l’instantané grâce à mon vieil ami le Polaroid. Ma mission, découvrir et révéler des personnes à la beauté originale pour des publicités et surtout pour de nombreux créateurs, dont quelques-uns demeurent des références majeures de la mode, tel que Martin Margiela. Parallèlement je me consacre aussi au stylisme photo pour travailler avec des photographes, la liste des revues où j’ai signé est longue et compte des magazines à la renommée internationale comme le Vogue Hommes… Toutes ces collaborations, ces années d’échanges et de réalisations communes sont pour moi la continuité de mon initiation quant aux messages que nous transmettons et aux différentes façons de le diffuser. Voir au plus près ce que nous disons en images, pourquoi, comment et à qui.

C’est alors que j’acquiers un appareil photo numérique. Pour avoir photographié tant de personnes dans la rue, je sais la nécessité d’avoir mon appareil photo avec moi, à chaque instant, car il y a toujours quelque chose à voir et à montrer… Je suis dans le populaire et le spontané, je veux saisir l’instant, l’émotion, la beauté que je vois partout, chaque photo doit être chargée d’émotion, raconter une histoire. Je travaille mes cadrages et ma composition avec une précision quasi-religieuse, le rapport que j’ai avec mes modèles rend la vie que je capture. Mais je veux aller plus loin encore dans ma pratique, me perfectionner, je reprends alors mes études dans une école de photographie classée parmi les 5 meilleures mondiales, où j’obtiendrai un diplôme de niveau II, Spéos photo.

La finalité de mon travail photographique est de montrer que la beauté, l’émotion, le discours sont en nous et partout, chaque jour. Ouvrir l’oeil, faire le focus sur le détail qui est là devant nous et que souvent nous ignorons car noyé dans l’ensemble. C’est là affaire de regard, de cadrage, il est celui qui permet de voir, ce que « je veux voir ».

On dit de moi que j’amène poésie et spiritualité autant dans les petits riens graphiques ou colorés qui nous entourent, que dans les personnes ou le monde qui me balade. Photos d’objets, de lieux, ou portraits de caractère, je montre tout cela avec humour, féminité, délicatesse et vérité tranchée.